Inscriptions pour le Brevet d'Initiation Aéronautique ouvertes jusqu'à fin octobre. Profitez-en, c'est gratuit !

La progression

La première étape est le B.P.P. (Brevet de Pilote de Planeur). Il exige deux heures de vol en solo dont un vol d'au moins une heure, une dizaine d'atterrissages en solo et un examen officiel théorique et pratique.

Ensuite viendra le lâché campagne.
Les certificats de performances D, E et F qui vous entraînent plus loin en distance et en altitude (voir brevets de performance).
La qualification "emport de passager".
Le lâcher sur des planeurs de plus en plus performants.
Des stages dans des régions de plaine ou de montagne où les conditions météorologiques et aérologiques sont différentes.
La compétition.
Et pourquoi pas l'instruction à votre tour ?
L'usage veut que la progression ait lieu dans un même club au sein duquel se crée une vie associative, base du mouvement vélivole. Le planeur est un peu comme un goéland, gauche, incapable de se mouvoir au sol sans une aide extérieure.
Briefing et débriefing se font en groupe et quand vous êtes posés dans un champ (vaché), ce sont les autres pilotes qui viennent vous chercher.